NICOLAS CHEVEREAU
NICOLAS CHEVEREAU

Deux mélodies saturniennes

pour voix et piano sur des poèmes de Paul Verlaine 

 

1. Un soir d'octobre

2. Cauchemar

 

à François Le Roux, avec admiration et amitié, Durée : 8', Sèvres, 2014, Commande de François Le Roux et de l'Académie Francis Poulenc-Tours, Éditions Delatour France

 

Première audition : Clémentine Decouture, soprano et Nicolas Chevereau, piano, 25/08/2014 Tours, Temple de la Préfecture

 

Ces Deux mélodies saturniennes ont été écrites spécialement pour l’Académie Francis Poulenc-Tours qui honore en 2014 les 170 ans de la naissance de Verlaine. Les deux poèmes choisis, l'un extrait des Premiers Poèmes (il est daté du 10 octobre 1862, Verlaine avait 18 ans), le second des Poèmes saturniens (2ème poème du chapitre intitulé Eaux-fortes), n’ont quasiment jamais été mis en musique jusqu'à aujourd'hui. Un soir d’octobre ouvre le recueil dans un climat évoquant l’aspect lugubre de la nature mêlé au sentiment d’extase paradoxal du narrateur. Cauchemar le referme avec une extrême violence. Les images terrifiantes du poème sont rendues musicalement par des mesures irrégulières, des harmonies tendues et, dans la section centrale, par un ostinato rythmique à 4 voix fugato, le tout menant au climax final dans un climat d’angoisse extrême.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© nicolaschevereau.com