NICOLAS CHEVEREAU
NICOLAS CHEVEREAU

Cinq poèmes de Baudelaire

pour baryton et orchestre

 

1. Ciel brouillé

2. Remords posthume

3. Les ténèbres

4. De profundis clamavi

5. Élévation

 

2222/2221/Timb/3 Perc. (Grosse caisse, Cymbale suspendue, Tam-tam, Caisse claire, Triangle, Glockenspiel)/Hpe/Cordes

 

Autre version pour voix et piano

 

à mon cher ami Jérôme Boutillier, Durée : 18', 2015/16, orchestration 2017

 

Première audition : 25 juin 2019, Levallois-Perret, salle Ravel, Orchestre symphonique Maurice Ravel, Vincent Renaud, direction, Jérôme Boutillier, baryton

 

Ces cinq poèmes de Baudelaire sont extraits de Spleen et Idéal, première partie du recueil Les fleurs du mal paru pour la première fois en 1857. Ce cycle de mélodies, écrit spécialement pour le baryton Jérôme Boutillier, fait écho à mes Deux mélodies saturniennes sur des poèmes de Verlaine, quoiqu’avec une noirceur et une morbidité plus accusées. Les courbes musicales répondent aux phrasés naturels de la langue parlée dans un souci très scrupuleux d'intelligibilité des poèmes.

Nicolas Chevereau

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© nicolaschevereau.com